Accéder au contenu principal

Contes des Royaumes, Tome 2 : Charme de Sarah Pinborough



Résumé :

Rappelez-vous les horribles belles-sœurs, le carrosse magique, le bal enchanté, la pantoufle de verre et l'éternel amour né au premier regard... et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Cendrillon, telle qu'elle n'a jamais été révélée.

Cendrillon, le conte de fée revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction.



Mon avis :

J’ai vraiment adoré ce livre ! Encore une fois, Sarah Pinborough nous présente le canevas originel du conte (le bal, Cendrillon évincée de la fête, la « fée », le soulier de verre, etc.) et y apporte quelques changements. La réécriture débute quelques semaines avant le premier bal organisé par le Prince et se termine lorsque Cendrillon, choisi par le Prince comme future épouse, habite au Palais avec sa famille et apprend à devenir une Princesse. Cette réécriture est donc beaucoup plus riche que le conte original puisqu’elle s’intéresse aussi à ce qu’aucun auteur ne nous avait donné à voir auparavant : la vie de Cendrillon au Palais.

Dans ce second tome des Contes des Royaumes, on retrouve certains personnages rencontrés dans le premier opus (Poison) et qui vont accompagner Cendrillon tout au long du roman. Après s’être rendue au bal et avoir été choisi par le Prince pour être sa Princesse, Cendrillon doit retrouver quelque chose pour le compte de sa « fée marraine ». Le mystère est gardé sur la nature de la « chose » que Cendrillon doit trouver : ni elle ni le lecteur ne le sait. J’ai été un peu déçue par l’objet en question car je ne pensais pas que ce serait si évident ; je m’attendais plutôt à quelque chose de sacré ou de magique qui aurait pu faire avancer l’intrigue secondaire…

J'aime beaucoup le fait que les différents tomes - et donc les différents contes - soient tous liés entre eux : cela nous permet de voir évoluer certains personnages et d'en comprendre en peu plus sur eux.

Cette Cendrillon a beaucoup plus de caractère que celle qu’on a l’habitude de rencontrer : elle est jalouse, égoïste et têtue. Alors qu’elle s’occupe des tâches ménagères du foyer, elle ne cesse de se remémorer son passé qui était, selon elle, plus heureux. Elle ne cesse de se plaindre et d’en vouloir à sa belle-mère et à sa belle-sœur pour le quotidien qu’elles lui font subir (qui est en réalité bien meilleur que celui qu’elle avait lorsqu’elle vivait avec sa mère, mais elle ne l’apprendra que tard). Cendrillon a en fait une situation assez confortable mais son envie et sa jalousie l'aveuglent...

Les personnages appartenant à la famille de Cendrillon sont tous très touchants : sa belle-sœur, Rose, qui fait son possible pour contenter sa mère (allant jusqu’à se mutiler) ; sa belle-mère qui regrette sa vie passée qu’elle a quitté par amour pour le père de Cendrillon, et son père qui est tendre et généreux.

C’est une lecture que je recommande à tous ! Ce roman est plaisant, addictif et surprenant

Je suis restée bouche bée quant aux dernières pages du roman… Mais qui voulait être surprise par ces réécritures de contes, j’ai été servie ! J’ai vraiment trouvé la fin géniale et je pense que, rien que pour ces dernières lignes, le roman vaut la peine d’être lu !

Ma note : 19/20

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

L'enfant de Noé, Eric-Emmanuel Schmitt

Résumé :
" - Nous allons conclure un marché, veux-tu ? Toi, Joseph, tu feras semblant d'être chrétien, et moi je ferai semblant d'être juif. Ce sera notre secret, le plus grand des secrets. Toi et moi pourrions mourir de trahir ce secret. Juré ? - Juré. "
1942. Joseph a sept ans. Séparé de sa famille, il est recueilli par le père Pons, un homme simple et juste, qui ne se contente pas de sauver des vies. Mais que tente-t-il de préserver, tel Noé, dans ce monde menacé par un déluge de violence ?
Mon avis : J'ai été profondément émue par ce roman...

Ce livre raconte l'histoire d'un petit garçon pendant la Seconde Guerre mondiale. Alors qu'il ne comprend même pas vraiment ce que signifie "être juif" (en partie parce qu'il est jeune, en partie parce que ses parents ne sont pas pratiquants et ne lui ont jamais parlé de leur religion), Joseph, 7 ans, est obligé de se séparer de ses parents et de se cacher sous une fausse identité à l'…

Méto, Tome 1 : La maison, Yves Grevet

Résumé :
Soixante-quatre enfants vivent coupés du monde, dans une grande maison. Chacun d'eux sait qu'il devra en partir lorsqu'il aura trop grandi. Mais qu'y a t il après la Maison ?...
Mon avis :
J'ai lu ce livre sur les conseils d'une bibliothécaire qui trouve que c'est un chef-d’œuvre de la littérature jeunesse.
On se trouve dans un univers un peu étrange où des enfants ont l'air de vivre comme des soldats faisant l'armé, partageant leur temps entre exercices physiques et école mais sans jamais sortir de la maison.
Ils doivent respecter des règles, parfois idiotes (comme compter jusqu'à 50 entre deux bouchées), pour montrer leur respect aux maîtres. 
Les enfants, un par un, arrivent un jour dans la maison sans se rappeler de leur passé et doivent apprendre les règles et vivre selon celles-ci. Le jour où le lit de l'enfant casse, des soldats étranges viennent le chercher et il ne revient plus jamais à la maison (il est alors remplacé …

Bullet Journal, Avril 2017

Il y a quelques mois j'ai cherché un moyen de m'organiser au quotidien. 
Je voulais un outil nomade et vraiment pratique pour noter mes rendez-vous, mes tâches administratives et ménagères et même pour gérer mes lectures et la chaîne YouTube.