Contes des Royaumes, Tome 2 : Charme de Sarah Pinborough



Résumé :

Rappelez-vous les horribles belles-sœurs, le carrosse magique, le bal enchanté, la pantoufle de verre et l'éternel amour né au premier regard... et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Cendrillon, telle qu'elle n'a jamais été révélée.

Cendrillon, le conte de fée revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction.



Mon avis :

J’ai vraiment adoré ce livre ! Encore une fois, Sarah Pinborough nous présente le canevas originel du conte (le bal, Cendrillon évincée de la fête, la « fée », le soulier de verre, etc.) et y apporte quelques changements. La réécriture débute quelques semaines avant le premier bal organisé par le Prince et se termine lorsque Cendrillon, choisi par le Prince comme future épouse, habite au Palais avec sa famille et apprend à devenir une Princesse. Cette réécriture est donc beaucoup plus riche que le conte original puisqu’elle s’intéresse aussi à ce qu’aucun auteur ne nous avait donné à voir auparavant : la vie de Cendrillon au Palais.

Dans ce second tome des Contes des Royaumes, on retrouve certains personnages rencontrés dans le premier opus (Poison) et qui vont accompagner Cendrillon tout au long du roman. Après s’être rendue au bal et avoir été choisi par le Prince pour être sa Princesse, Cendrillon doit retrouver quelque chose pour le compte de sa « fée marraine ». Le mystère est gardé sur la nature de la « chose » que Cendrillon doit trouver : ni elle ni le lecteur ne le sait. J’ai été un peu déçue par l’objet en question car je ne pensais pas que ce serait si évident ; je m’attendais plutôt à quelque chose de sacré ou de magique qui aurait pu faire avancer l’intrigue secondaire…

J'aime beaucoup le fait que les différents tomes - et donc les différents contes - soient tous liés entre eux : cela nous permet de voir évoluer certains personnages et d'en comprendre en peu plus sur eux.

Cette Cendrillon a beaucoup plus de caractère que celle qu’on a l’habitude de rencontrer : elle est jalouse, égoïste et têtue. Alors qu’elle s’occupe des tâches ménagères du foyer, elle ne cesse de se remémorer son passé qui était, selon elle, plus heureux. Elle ne cesse de se plaindre et d’en vouloir à sa belle-mère et à sa belle-sœur pour le quotidien qu’elles lui font subir (qui est en réalité bien meilleur que celui qu’elle avait lorsqu’elle vivait avec sa mère, mais elle ne l’apprendra que tard). Cendrillon a en fait une situation assez confortable mais son envie et sa jalousie l'aveuglent...

Les personnages appartenant à la famille de Cendrillon sont tous très touchants : sa belle-sœur, Rose, qui fait son possible pour contenter sa mère (allant jusqu’à se mutiler) ; sa belle-mère qui regrette sa vie passée qu’elle a quitté par amour pour le père de Cendrillon, et son père qui est tendre et généreux.

C’est une lecture que je recommande à tous ! Ce roman est plaisant, addictif et surprenant

Je suis restée bouche bée quant aux dernières pages du roman… Mais qui voulait être surprise par ces réécritures de contes, j’ai été servie ! J’ai vraiment trouvé la fin géniale et je pense que, rien que pour ces dernières lignes, le roman vaut la peine d’être lu !

Ma note : 19/20

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés