Ella l'ensorcelée de Gail Carson Levine



Résumé :

 

" Lucinda, cette idiote de fée, n'avait pas l'intention de me jeter un sort. Elle voulait me faire un cadeau. Comme j'avais pleuré désespérément pendant toute la première heure de mon existence, ce furent mes larmes qui lui donnèrent une idée. Hochant la tête et regardant ma mère d'un air compatissant, la fée me toucha le nez. - Mon cadeau sera l'obéissance. Elle sera toujours obéissante. Et maintenant, arrête de pleurer, mon enfant.  Je m'arrêtai. " 

Le sort de la fée Lucinda est si puissant qu'Ella est obligée d'exécuter tous les ordres qu'on lui donne, quels qu'ils soient, même si elle s'y refuse de toutes ses forces. En grandissant, elle a appris à mettre toute son intelligence au service d'une lutte de chaque instant pour dissimuler sa vulnérabilité. Mais à présent que sa mère est morte, que son père a décidé de se remarier, la voilà plus fragile que jamais. Car certaines personnes malveillantes ont tôt fait de percer son secret et de s'en servir. Les pouvoirs de sa marraine et l'amour du prince Charm l'aideront-ils à échapper aux personnes qui la haïssent et à vaincre la malédiction ?


Mon avis :

 

Ella a reçu une malédiction de la part d’une fée à sa naissance : elle se doit d’obéir à tous les ordres qui lui sont adressés. Tant qu’elle n’obéit pas, Ella est malade : étourdissements, nausées, maux de ventre, etc. Sa mère et sa marraine (une fée elle aussi) prennent soin d’elle et la protège, alors que son père, constamment en voyage d’affaire, n’est même pas au courant du sortilège qui la frappe. A chaque ordre, Ella se sent bafouée : elle aimerait pouvoir prendre toutes ses décisions toute seule.

Lorsque la mère d’Ella meurt, son père l’envoie dans un pensionnat afin qu’elle reçoive une bonne éducation pour être mariée à un homme riche. Ella fait le trajet pour le pensionnat en compagnie des filles de Dame Olga : Hattie et Olive, qui vont vite découvrir qu’Ella obéit à tous leurs ordres. Ella va décider de s’enfuir du pensionnat afin de retrouver la fée responsable de sa malédiction pour lui demander de lever le sortilège.
Ce roman est riche de péripéties, de rebondissements et de créatures magiques. Ce n’est que lorsque le père d’Ella, se retrouvant sans un sou, épouse Dame Olga qu’on retrouve le conte de Cendrillon : Ella va devenir une servante de la maison afin de compenser la fortune perdue de son père.


Ella est une jeune fille pleine de vie, très drôle et très sincère. Ce roman s’apparente un peu à un roman d’apprentissage : on voit grandir le personnage d’Ella. Enfant choyée, elle devient peu à peu une jeune femme réfléchie (mais toujours aussi amusante).

On rencontre le Prince Charm très tôt dans le roman ce qui nous permet d’observer l’évolution de la relation entre ce dernier et Ella. La relation amoureuse entre le Prince et Ella est très émouvante car ils s’aiment mais elle refuse de s’engager afin de le protéger.

Bien que ce soit un livre destiné aux enfants j’ai vraiment beaucoup aimé ! L’histoire accroche le lecteur dès le départ grâce à l’humour et à l’univers féérique. C’est un livre très riche puisqu’il s’y passe énormément de choses (ce pourrait être un point négatif mais cela permet de faire évoluer cette histoire très drôle et détonante en une réécriture de Cendrillon). J'ai même été émue par les dernières pages du roman...

J’ai vraiment passé un très bon roman et j’ai hâte de lire un autre roman de Gail Carson Levine ! 

A lire, qu’on soit enfant ou adulte !

Ma note : 15/20

Commentaires

Articles les plus consultés