Il était une fois, Tome 1 : Au Douzième Coup de Minuit de Eloisa James

Résumé :


Réduite au rang de servante depuis la mort de son père, Kate vit sous le joug de sa belle-mère Mariana. L'odieuse femme va bientôt marier sa fille, Victoria, à un éminent parti, mais avant tout, la future épouse doit être présentée au prince Gabriel. Par un coup du sort, Victoria ne peur se rendre au château. C'est donc Kate qui est envoyée à sa place, déguisée en fiancée. Kate va rencontrer Gabriel, un prince aussi charmant qu'arrogant. Un prince pour qui son coeur vacille, mais que le destin s'acharne à lui dérober. Et si un baiser avait le pouvoir de tout changer ? Et si les contes de fées existaient ? 



Mon avis :


Je n'ai vraiment, mais alors vraiment pas aimé ce livre... Il est très rare que j'ai un avis aussi tranché sur une lecture mais alors là... Une torture à lire et une torture de me remémorer ma lecture pour écrire cet article (j'en repousse l'écriture depuis déjà trois jours...)

Je n'ai pas du tout accroché aux personnages principaux parce que j'ai eu l'impression d'avoir affaire à des clichés: ils sont beaux, intelligents, riches et ils sacrifient leurs rêves pour s'assurer du bonheur de leurs proches. 

Certains passages à la fin du roman sont un peu érotiques et là... Le personnage de Kate est méconnaissable! Alors qu'elle nous répète depuis 350 pages sa volonté de garder sa vertu pour son futur mari, elle change subitement d'avis et devient très très entreprenante avec le jeune Prince, ce qui ne colle absolument pas à son caractère...

L'intrigue se déroule avec une lenteur extrême ce qui n'aide pas à accrocher au roman... 

La réécriture de Cendrillon est assez vague. Certes on retrouve la jeune fille obligée d'obéir à sa belle-mère mais pour le reste... Il n'y a aucune trace de magie! Comment peut-on parler de réécriture de Cendrillon sans magie? La marraine n'est, ici, pas une fée; les souliers de verre sont assez courants ; il n'y a aucune trace d'un carrosse... Et je ne comprend même pas pourquoi le livre s'appelle "Au douzième coup de minuit" puisqu'il n'y a rien qui se passe à minuit (ou alors peut-être à la toute fin mais la jeune fille n'a aucune obligation de partir à cette heure-ci et je ne me rappelle pas que le narrateur donne l'heure de cette fuite...)

Ce livre ne raconte rien de plus qu'une banale histoire d'amour, mais d'une façon terriblement ennuyante/inintéressante/planplan... !

Si tous les livres de chez J'ai Lu pour Elle "Aventures & Passions" sont comme celui-ci je n'en lirais pas d'autres car ce genre de roman ne me convient pas du tout.

Ma note:  2/20

Commentaires

  1. J'ai pas non plus aimé ce roman. J'ai trouvé que ce qui était intéressant dans Cendrillon disparaissait dans cette réécriture. En plus j'ai détesté le fait qu'il n'y ait aucune raison pour que Gabriel et Kate sortent ensemble.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés