Accéder au contenu principal

Love Letters to the Dead de Ava Dellaira

Résumé : 


Je sais que May est morte. Je veux dire, j'en suis consciente mais j'ai l'impression que c'est pas pour de vrai. Qu'elle est toujours là, avec moi. Qu'une nuit, elle rentrera par la fenêtre après avoir fait le mur et me racontera ses aventures. Peut-être que si j'arrive à lui ressembler plus, je saurai mieux vivre sans elle. " À son arrivée au lycée, Laurel a comme premier devoir de rédiger une lettre pour un mort. Elle décide d'écrire à Kurt Cobain, et c'est ainsi que débute une année de correspondance à sens unique avec des acteurs, musiciens et poètes disparus, qui ont tous joué un rôle important dans la vie de la jeune fille. Au travers de ses lettres, elle dresse son propre portrait de lycéenne, celui de ses nouveaux amis, de son premier amour... Et révèle, surtout, comment elle parvient à surmonter la mort de sa sœur. Mais pour faire son deuil, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente et faire face à ce qui s'est réellement passé la nuit où May est décédée. 



Mon avis :


 On pourrait dire de ce livre que c'est un roman d’apprentissage : au fil de l’œuvre, Laurel, adolescente de 15 ans, parvient peu à peu à faire le deuil de sa sœur et parcours ainsi le chemin entre l'enfance et le monde adulte.

Laurel est un personnage très attachant. D'abord parce que, comme je viens de le dire, on la voir grandir ; mais aussi parce qu'elle est en constante lutte contre elle-même. Sa douleur est si forte, son sentiment d'abandon est si grand qu'elle doit sans cesse refouler la folie qui menace de la submerger. De plus, Laurel garde en elle un secret qui la ronge et la torture. Elle est à la fois très fragile et très courageuse. 

Ce roman aborde beaucoup de thèmes qui sont importants durant l'adolescence : l'amour, la famille, l'amitié, la sexualité, les drogues et alcools, etc.

Dans cette œuvre, on voit à quel point il est facile, adolescent, de se perdre lorsqu'on cherche justement à comprendre et trouver qui on est. C'est exactement ce qui arrive à Laurel : elle n'a aucune idée de la personne qu'elle veut devenir et ne pense qu'a singer sa sœur qu'elle trouvait si extraordinaire.

Au fur et à mesure de ses rencontres, de ses sorties, de ses expériences - qu'elles soient bonnes ou mauvaises - Laurel (et ses deux amies Hannah et Natalie) se découvre et se forge sa propre personnalité

Les histoires d'amour présentes dans ce roman sont touchantes de sincérité et de simplicité : on y croit car elles reflètent la réalité.

J'ai beaucoup aimé le format du roman : il s'agit presque d'un journal intime transposé sur des courriers adressés à différentes personnalités décédées. Elle se confie à ces gens qu'elle ne connait pas mais qui lui font penser à sa propre histoire car elle n'arrive pas à dire ce qu'elle a sur le cœur à ses proches : elle appréhende trop leurs réactions et à peur d'être abandonnée encore une fois.

Ce roman se veut optimiste puisque malgré tous ses malheurs, Laurel se bat pour s'en sortir et remonter la pente. 

Pour ma part, je trouve que ce livre est surtout un livre qui fait réfléchir (sur soi, plus particulièrement).


Le seul point qui m'a vraiment dérangé dans ce roman c'est le côté "philosophique". En effet, dans certaines lettres, Laurel a des réflexions assez poussées sur divers sujets - la Beauté, notamment - seulement, cela ne correspond pas du tout au style mis en place dans le reste de l’œuvre : les confessions d'une ado de 15 ans. Du coup, on n'a pas l'impression que c'est Laurel qui écrit et on se demande ce que cela fait ici...


Je recommande Love Letters to the Dead, surtout lorsqu'on a envie d'une lecture émouvante (mais surtout pas lors d'un coup de blues !) 

Ma Note : 14/20

Commentaires

  1. J'ai adoré ce livre. Je n'avais jamais remarqué qu'il y avait des thèmes philosophiques, enfin si mais pour moi ça passait très bien parce qu'on suit Laurel et ses réflexions à toutes les pages et je pense que c'est normal qu'elle se mette à réfléchir sur des propos comme ça. En tout cas j'aime beaucoup ton avis qui reflète exactement ce que je pense !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait je trouve que ça détonnait trop par rapport à l'écriture un peu enfantine qu'elle avait parfois... Comme si elle écrivait parfois comme une ado et parfois comme une adulte. En tout cas, je suis contente qu'on l'ai appréciée toutes les deux ! :D

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

L'enfant de Noé, Eric-Emmanuel Schmitt

Résumé :
" - Nous allons conclure un marché, veux-tu ? Toi, Joseph, tu feras semblant d'être chrétien, et moi je ferai semblant d'être juif. Ce sera notre secret, le plus grand des secrets. Toi et moi pourrions mourir de trahir ce secret. Juré ? - Juré. "
1942. Joseph a sept ans. Séparé de sa famille, il est recueilli par le père Pons, un homme simple et juste, qui ne se contente pas de sauver des vies. Mais que tente-t-il de préserver, tel Noé, dans ce monde menacé par un déluge de violence ?
Mon avis : J'ai été profondément émue par ce roman...

Ce livre raconte l'histoire d'un petit garçon pendant la Seconde Guerre mondiale. Alors qu'il ne comprend même pas vraiment ce que signifie "être juif" (en partie parce qu'il est jeune, en partie parce que ses parents ne sont pas pratiquants et ne lui ont jamais parlé de leur religion), Joseph, 7 ans, est obligé de se séparer de ses parents et de se cacher sous une fausse identité à l'…

Méto, Tome 1 : La maison, Yves Grevet

Résumé :
Soixante-quatre enfants vivent coupés du monde, dans une grande maison. Chacun d'eux sait qu'il devra en partir lorsqu'il aura trop grandi. Mais qu'y a t il après la Maison ?...
Mon avis :
J'ai lu ce livre sur les conseils d'une bibliothécaire qui trouve que c'est un chef-d’œuvre de la littérature jeunesse.
On se trouve dans un univers un peu étrange où des enfants ont l'air de vivre comme des soldats faisant l'armé, partageant leur temps entre exercices physiques et école mais sans jamais sortir de la maison.
Ils doivent respecter des règles, parfois idiotes (comme compter jusqu'à 50 entre deux bouchées), pour montrer leur respect aux maîtres. 
Les enfants, un par un, arrivent un jour dans la maison sans se rappeler de leur passé et doivent apprendre les règles et vivre selon celles-ci. Le jour où le lit de l'enfant casse, des soldats étranges viennent le chercher et il ne revient plus jamais à la maison (il est alors remplacé …

Bullet Journal, Avril 2017

Il y a quelques mois j'ai cherché un moyen de m'organiser au quotidien. 
Je voulais un outil nomade et vraiment pratique pour noter mes rendez-vous, mes tâches administratives et ménagères et même pour gérer mes lectures et la chaîne YouTube.