Accéder au contenu principal

Mon avis sur la trilogie La Sélection de Kiera Cass




J'ai commencé cette trilogie grâce à tous les avis positifs qu'elle générait sur la blogosphère/Youtube.

Je m'attendais à une dystopie emprunte de l'univers de la télé-réalité: à des rivalités entre candidates, des complots, des épreuves mentales et physiques, une course au pouvoirs, etc.


Du coup, c'est sûr que j'ai été un peu déçue à la fin de ma lecture du premier tome...
Je me suis même demandé "Mais pourquoi est-ce qu'ils disent que c'est une dystopie??". Bon, après réflexion, c'est vrai que le système de castes qui entraîne inégalités et pauvreté, ça fait un peu dystopie. 

Mais je m'attendais vraiment à quelque chose de plus chaotique, à des candidates faisant tout pour sauver leur peau car épouser le Prince serait leur seule chance de survie (oui, je m'attendais un peu à un truc barbare genre Hunger Games...)

Alors c'est vrai que lorsqu'elles sont entrées au palais, on subit un relooking et que l'épreuve la plus terrifiante était de rencontrer le Prince et robe froufroutante... Je n'ai pas trop compris où j'étais tombée !

J'ai aussi été très déçue par la "télé-réalité" : je pensais que cela allait vraiment donner le ton au récit mais pas du tout... Elle est quasi-inexistante dans le roman ! On a seulement quelques allusions au caméra dans toute la saga...



J'ai eu du mal avec le personnage d'America tout au long de la trilogie... Elle ne se confiait pas assez, ni à ses amies, ni au lecteur, du coup on ne savait pas trop ce qu'elle pensait, ses sentiments, ses envies, etc.
J'ai trouvé ça vraiment gênant dans la mesure où le livre tourne presque entièrement autour de son choix entre le Prince et le Soldat.
De plus, elle était parfois un peu cruche, elle n'avait pas du tout confiance en elle et j'avais parfois l'impression qu'elle ne comprenait pas l'importance de certaines situations : elle était parfois hyper nombriliste, et ça... Qu'est-ce que ça m'a énervé..! 
Aussi, même si je conçois qu'elle puisse être perdue au niveau de ses sentiments (triangle amoureux oblige...) je trouve qu'elle a beaucoup fait souffrir Maxon et Aspen, non parce qu'elle était indécise mais surtout parce qu'elle n'a jamais été honnête avec eux.

Bref, ce n'est pas l'amour fou entre America et moi !


Alors que le premier tome ne m'a pas vraiment convaincue, j'ai plus apprécié le second.
On découvre une intrigue politique : des complots (enfin!) et des secrets concernant l'histoire du pays. Il y a beaucoup plus d'action et de rebondissements, ce qui correspond plus à ce qu'on attend d'une dystopie.
America décide finalement de se lancer dans la compétition (oui parce que le fait qu'elle se croit au dessus de tout le monde et qu'elle pense pouvoir ne rien faire pour attirer le Prince... Argh! Elle m'énerve! :p )


D'après moi, le dernier tome est le plus réussi de la trilogie. Les personnages décident enfin de se mettre en action : sortir de leur cage dorée, penser un peu aux autres et protéger leur pays.

J'ai beaucoup aimé Maxon de ce dernier opus: après avoir fait preuve de beaucoup de patience avec America (qui l'a bien fait tourner en rond -et ça c'est pas cool ; c'est pas bien de jouer avec les sentiments) il quitte son costume de gendre idéal pour lui rabattre son caquet. Bon, je ne l'ai pas apprécié que pour ça (promis, j'arrête d'être méchante avec America maintenant) Dans ce livre, Maxon semble enfin prendre conscience que son peuple à besoin de lui, qu'il faut qu'il sorte de l'ombre de son père et qu'il commence à envisager d'opérer quelques changements dans le futur, lorsqu'il sera Roi à son tour.

Si tous les livres de la trilogie avaient été aussi riches et intéressants que celui-ci, je pense que j'aurais beaucoup beaucoup plus apprécié la série.


J'ai beaucoup aimé le hors-série de la trilogie car avoir accès aux sentiments des personnages masculin permet d'avoir une autre vision de la saga.



J'ai aimé ma lecture mais je pense qu'elle aurait pu être meilleure encore s'il y avait eu plus d'action et de rebondissements.







Commentaires

  1. Je n'ai lu que le premier tome pour l'instant qui m'a fait passer un bon moment mais je me retrouve avec le même avis mitigé que toi. Pour moi dystopie ça veut dire futur horrible où la dictature règne etc ben là j'ai eu l'impression de me retrouver devant la télé avec Bachelor. J'espère que le second tome me décevra moins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas eu le coup de coeur que beaucoup ont eu, malgré tout, ça reste une bonne lecture, distrayante et légère ! J'ai trouvé que le second tome était meilleur que le premier et le troisième vraiment vraiment bien ! J'espère que tu vas apprécier la suite :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

L'enfant de Noé, Eric-Emmanuel Schmitt

Résumé :
" - Nous allons conclure un marché, veux-tu ? Toi, Joseph, tu feras semblant d'être chrétien, et moi je ferai semblant d'être juif. Ce sera notre secret, le plus grand des secrets. Toi et moi pourrions mourir de trahir ce secret. Juré ? - Juré. "
1942. Joseph a sept ans. Séparé de sa famille, il est recueilli par le père Pons, un homme simple et juste, qui ne se contente pas de sauver des vies. Mais que tente-t-il de préserver, tel Noé, dans ce monde menacé par un déluge de violence ?
Mon avis : J'ai été profondément émue par ce roman...

Ce livre raconte l'histoire d'un petit garçon pendant la Seconde Guerre mondiale. Alors qu'il ne comprend même pas vraiment ce que signifie "être juif" (en partie parce qu'il est jeune, en partie parce que ses parents ne sont pas pratiquants et ne lui ont jamais parlé de leur religion), Joseph, 7 ans, est obligé de se séparer de ses parents et de se cacher sous une fausse identité à l'…

Méto, Tome 1 : La maison, Yves Grevet

Résumé :
Soixante-quatre enfants vivent coupés du monde, dans une grande maison. Chacun d'eux sait qu'il devra en partir lorsqu'il aura trop grandi. Mais qu'y a t il après la Maison ?...
Mon avis :
J'ai lu ce livre sur les conseils d'une bibliothécaire qui trouve que c'est un chef-d’œuvre de la littérature jeunesse.
On se trouve dans un univers un peu étrange où des enfants ont l'air de vivre comme des soldats faisant l'armé, partageant leur temps entre exercices physiques et école mais sans jamais sortir de la maison.
Ils doivent respecter des règles, parfois idiotes (comme compter jusqu'à 50 entre deux bouchées), pour montrer leur respect aux maîtres. 
Les enfants, un par un, arrivent un jour dans la maison sans se rappeler de leur passé et doivent apprendre les règles et vivre selon celles-ci. Le jour où le lit de l'enfant casse, des soldats étranges viennent le chercher et il ne revient plus jamais à la maison (il est alors remplacé …

Bullet Journal, Avril 2017

Il y a quelques mois j'ai cherché un moyen de m'organiser au quotidien. 
Je voulais un outil nomade et vraiment pratique pour noter mes rendez-vous, mes tâches administratives et ménagères et même pour gérer mes lectures et la chaîne YouTube.