Accéder au contenu principal

Là où j'irai, Gayle Forman

Résumé :


Adam se glisse dans la salle. Il a 21 ans, c'est une rock star adulée et l'ancien amoureux de Mia...
Trois ans plus tôt, Mia était partie sans un au revoir, sans une explication. Leurs retrouvailles est un choc : les souvenirs, bons et mauvais, ressurgissent, les sentiments encore à vif les submergent, leur amour qu'il pensait indestructible quelques années plus tôt se heurte à la réalité de leur vie présente. De nouveau, Mia est confrontée à un choix : doit-elle revenir en arrière pour donner une chance à son premier amour? Peut-on revivre la même passion si longtemps après, malgré les souffrances endurées? Ils ont une soirée pour décider. Plus forte que les mots, la musique les emporte dans un tourbillon d'émotions. Mais est-ce suffisant pour les réunir de nouveau?

Mon avis :


Là où j'irai est la suite de Si je reste (je l'ai lu cet été et je vous met la chronique en lien ici) que j'avais plutôt bien aimé puisque je lui avais donné la note de 15,5/20. C'était un livre sympa à lire mais j'avais été un peu déçue car il ne m'avait pas procuré autant d'émotion que je l'aurais voulu...

J'ai attendu quelques mois avant de lire le dernier tome de cette duologie, tout simplement parce que je ne ressentais pas spécialement le besoin de le lire.

Pour tout vous dire, je ne m'attendais pas à grand chose de ce livre. Je me suis dis qu'il serait lui aussi un peu creux mais j'avais envie d'avoir le point de vue d'Adam sur l'accident (ce qu'on ne trouve absolument pas dans le livre car ce n'est pas le sujet mais je n'avais pas lu la quatrième de couverture ; comme d'habitude lorsqu'il s'agit d'une suite car je trouve qu'elles en disent souvent beaucoup trop)
J'ai été ravie de découvrir que ce deuxième opus ne se déroulait pas en même temps que le premier mais quelques années après.

 J'ai adoré me retrouver dans la tête d'Adam. C'est un personnage profond et intéressant mais meurtri par sa rupture amoureuse. Moi qui avait été déçue par le personnage de Mia que j'avais trouvé sans relief et assez peu émouvant, j'ai été ravie de ce que j'ai trouvé dans Là où j'irai.

C'est un récit très puissant et très fort émotionnellement parlant. Tout au long de l'histoire je n'ai pas arrêté de retenir mon souffle, j'étais profondément touchée par tout ce que traversait Adam ; par cet incroyable récit de la souffrance amoureuse.
Ce roman m'a touché en plein cœur, j'ai eu l'impression de souffrir en même temps qu'Adam et de l'accompagner dans son voyage du souvenir et du pardon.

Finalement, j'ai trouvé que Si je reste n'est que la (un peu fade) préparation de ce second livre qui est profondément émouvant et puissant. 

Pour moi, Là où j'irai mérite tous les éloges car c'est un livre absolument formidable.

Petit bémol pour la traduction qui était parfois franchement moyenne (surtout au début du roman) ...

Un coup de cœur auquel je ne m'attendais pas du tout !
Ma note : 20/20


Commentaires

  1. J'étais septique sur cette suite, ton avis me donne envie de la lire!

    RépondreSupprimer
  2. J'avais adoré ce deuxième livre, je l'avais même préféré. J'y avais trouvé beaucoup plus d'émotion que le 1er qui, je suis d'accord avec toi, est un peu fade :)

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

L'enfant de Noé, Eric-Emmanuel Schmitt

Résumé :
" - Nous allons conclure un marché, veux-tu ? Toi, Joseph, tu feras semblant d'être chrétien, et moi je ferai semblant d'être juif. Ce sera notre secret, le plus grand des secrets. Toi et moi pourrions mourir de trahir ce secret. Juré ? - Juré. "
1942. Joseph a sept ans. Séparé de sa famille, il est recueilli par le père Pons, un homme simple et juste, qui ne se contente pas de sauver des vies. Mais que tente-t-il de préserver, tel Noé, dans ce monde menacé par un déluge de violence ?
Mon avis : J'ai été profondément émue par ce roman...

Ce livre raconte l'histoire d'un petit garçon pendant la Seconde Guerre mondiale. Alors qu'il ne comprend même pas vraiment ce que signifie "être juif" (en partie parce qu'il est jeune, en partie parce que ses parents ne sont pas pratiquants et ne lui ont jamais parlé de leur religion), Joseph, 7 ans, est obligé de se séparer de ses parents et de se cacher sous une fausse identité à l'…

Méto, Tome 1 : La maison, Yves Grevet

Résumé :
Soixante-quatre enfants vivent coupés du monde, dans une grande maison. Chacun d'eux sait qu'il devra en partir lorsqu'il aura trop grandi. Mais qu'y a t il après la Maison ?...
Mon avis :
J'ai lu ce livre sur les conseils d'une bibliothécaire qui trouve que c'est un chef-d’œuvre de la littérature jeunesse.
On se trouve dans un univers un peu étrange où des enfants ont l'air de vivre comme des soldats faisant l'armé, partageant leur temps entre exercices physiques et école mais sans jamais sortir de la maison.
Ils doivent respecter des règles, parfois idiotes (comme compter jusqu'à 50 entre deux bouchées), pour montrer leur respect aux maîtres. 
Les enfants, un par un, arrivent un jour dans la maison sans se rappeler de leur passé et doivent apprendre les règles et vivre selon celles-ci. Le jour où le lit de l'enfant casse, des soldats étranges viennent le chercher et il ne revient plus jamais à la maison (il est alors remplacé …

Bullet Journal, Avril 2017

Il y a quelques mois j'ai cherché un moyen de m'organiser au quotidien. 
Je voulais un outil nomade et vraiment pratique pour noter mes rendez-vous, mes tâches administratives et ménagères et même pour gérer mes lectures et la chaîne YouTube.