Accéder au contenu principal

Gardiens des Cités Perdues, Tome 2 : Exil, Shannon Messenger

ATTENTION : il s'agit d'un tome 2, ne lisez pas le résumé pour éviter de vous faire spoiler ! (En revanche mon avis ne contient pas de spoilers)

 

Résumé :


Depuis qu’elle a quitté sa famille humaine pour aller vivre parmi les elfes et étudier à l’académie de Foxfire, Sophie n’a pas manqué d’attirer tous les regards sur elle… et son enlèvement n’a rien arrangé ! Le monde elfique, pour qui le mot « crime » était jusque-là quasi inconnu, est en émoi et la révolte gronde…

Pourtant, une découverte extraordinaire pourrait permettre de ramener le calme au sein des Cités perdues. Sophie tombe en effet nez à nez avec une alicorne, une créature fabuleuse que les elfes croyaient disparue, symbole pour eux d’un nouvel espoir. Mais la jeune Télépathe, chargée de s’occuper de l’animal, va vite déchanter : déjà bien éprouvée par la reprise des cours imminente et les messages toujours plus énigmatiques du Cygne Noir, elle se retrouve en plus contrainte de prendre un risque immense pour protéger l’un de ses proches d’une mort certaine…

Mon avis  :


Vous le savez sans doute maintenant, le premier tome de cette saga a été un très joli coup de cœur au début de l'année 2015. J'avais donc terriblement hâte de lire ce deuxième opus !

J'ai eu un peu de mal à me plonger dans l'histoire, je n'arrivais pas à me passionner pour la suite de l'intrigue... Heureusement, je ne me suis pas ennuyée très longtemps, en une soixantaine de pages j'étais de nouveau conquise par la plume de l'auteur et l'aventure que cette dernière à choisit de faire vivre à Sophie.

Malgré tout, ce deuxième livre m'a paru plus long que le premier. Dans le tome 1 on assistait à une succession d'aventures alors que le tome 2 tourne essentiellement autour de deux événements qui sont liés entre eux. 

Je ne m'attendais pas à cela et je pensais donc en apprendre plus sur l'histoire de Sophie et de l'association secrète du Cygne Noir. J'ai été un peu déçue de ce côté là mais je dois bien avouer que cela n'a causé aucun tort à l'intrigue ficelée par l'auteur. Le roman reste très intéressant et j'ai été captivée du "presque début" à la fin ;)

Finalement, c'est sur Sophie que Shannon Messenger a choisit de se focaliser : le personnage est considérablement développé, tant au niveau de ses pouvoirs que sur le plan personnel. Ce petit bout de jeune fille grandit et mûrit a une vitesse incroyable ! A seulement 13 ans elle est aussi mature qu'une jeune femme de 17 ou 18 ans : elle subit le lourd fardeau de devoir prendre des décisions dignes d'un adulte et non d'un enfant, et elle accepte de mettre sa vie en danger pour les autres au lieu d'agir égoïstement.
Encore une fois, Sophie m'a profondément émue et je trouve que c'est un personnage romanesque formidable, plein de bravoure et terriblement attachant.

De plus, j'ai aimé le tournant que prend l'intrigue générale. On quitte le plan manichéen et les personnages remettent en question leurs a priori et jugements sur les "méchants".
Je pense que c'est une bonne chose de montrer cela dans un livre jeunesse : montrer qu'on peut se tromper, qu'on ne doit pas toujours se fier aux apparences, qu'on a le droit de revenir sur nos pensées et de changer d'avis.

Je ne peux malheureusement pas développer l'intrigue sous peine de trop en dévoiler à ceux qui n'auraient pas lu le tome 1. Elle m'a beaucoup plu et j'attends la suite avec impatience !

Ma note : 17/20

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'enfant de Noé, Eric-Emmanuel Schmitt

Résumé :
" - Nous allons conclure un marché, veux-tu ? Toi, Joseph, tu feras semblant d'être chrétien, et moi je ferai semblant d'être juif. Ce sera notre secret, le plus grand des secrets. Toi et moi pourrions mourir de trahir ce secret. Juré ? - Juré. "
1942. Joseph a sept ans. Séparé de sa famille, il est recueilli par le père Pons, un homme simple et juste, qui ne se contente pas de sauver des vies. Mais que tente-t-il de préserver, tel Noé, dans ce monde menacé par un déluge de violence ?
Mon avis : J'ai été profondément émue par ce roman...

Ce livre raconte l'histoire d'un petit garçon pendant la Seconde Guerre mondiale. Alors qu'il ne comprend même pas vraiment ce que signifie "être juif" (en partie parce qu'il est jeune, en partie parce que ses parents ne sont pas pratiquants et ne lui ont jamais parlé de leur religion), Joseph, 7 ans, est obligé de se séparer de ses parents et de se cacher sous une fausse identité à l'…

Méto, Tome 1 : La maison, Yves Grevet

Résumé :
Soixante-quatre enfants vivent coupés du monde, dans une grande maison. Chacun d'eux sait qu'il devra en partir lorsqu'il aura trop grandi. Mais qu'y a t il après la Maison ?...
Mon avis :
J'ai lu ce livre sur les conseils d'une bibliothécaire qui trouve que c'est un chef-d’œuvre de la littérature jeunesse.
On se trouve dans un univers un peu étrange où des enfants ont l'air de vivre comme des soldats faisant l'armé, partageant leur temps entre exercices physiques et école mais sans jamais sortir de la maison.
Ils doivent respecter des règles, parfois idiotes (comme compter jusqu'à 50 entre deux bouchées), pour montrer leur respect aux maîtres. 
Les enfants, un par un, arrivent un jour dans la maison sans se rappeler de leur passé et doivent apprendre les règles et vivre selon celles-ci. Le jour où le lit de l'enfant casse, des soldats étranges viennent le chercher et il ne revient plus jamais à la maison (il est alors remplacé …

Bullet Journal, Avril 2017

Il y a quelques mois j'ai cherché un moyen de m'organiser au quotidien. 
Je voulais un outil nomade et vraiment pratique pour noter mes rendez-vous, mes tâches administratives et ménagères et même pour gérer mes lectures et la chaîne YouTube.