Gardiens des Cités Perdues, Tome 2 : Exil, Shannon Messenger

ATTENTION : il s'agit d'un tome 2, ne lisez pas le résumé pour éviter de vous faire spoiler ! (En revanche mon avis ne contient pas de spoilers)

 

Résumé :


Depuis qu’elle a quitté sa famille humaine pour aller vivre parmi les elfes et étudier à l’académie de Foxfire, Sophie n’a pas manqué d’attirer tous les regards sur elle… et son enlèvement n’a rien arrangé ! Le monde elfique, pour qui le mot « crime » était jusque-là quasi inconnu, est en émoi et la révolte gronde…

Pourtant, une découverte extraordinaire pourrait permettre de ramener le calme au sein des Cités perdues. Sophie tombe en effet nez à nez avec une alicorne, une créature fabuleuse que les elfes croyaient disparue, symbole pour eux d’un nouvel espoir. Mais la jeune Télépathe, chargée de s’occuper de l’animal, va vite déchanter : déjà bien éprouvée par la reprise des cours imminente et les messages toujours plus énigmatiques du Cygne Noir, elle se retrouve en plus contrainte de prendre un risque immense pour protéger l’un de ses proches d’une mort certaine…

Mon avis  :


Vous le savez sans doute maintenant, le premier tome de cette saga a été un très joli coup de cœur au début de l'année 2015. J'avais donc terriblement hâte de lire ce deuxième opus !

J'ai eu un peu de mal à me plonger dans l'histoire, je n'arrivais pas à me passionner pour la suite de l'intrigue... Heureusement, je ne me suis pas ennuyée très longtemps, en une soixantaine de pages j'étais de nouveau conquise par la plume de l'auteur et l'aventure que cette dernière à choisit de faire vivre à Sophie.

Malgré tout, ce deuxième livre m'a paru plus long que le premier. Dans le tome 1 on assistait à une succession d'aventures alors que le tome 2 tourne essentiellement autour de deux événements qui sont liés entre eux. 

Je ne m'attendais pas à cela et je pensais donc en apprendre plus sur l'histoire de Sophie et de l'association secrète du Cygne Noir. J'ai été un peu déçue de ce côté là mais je dois bien avouer que cela n'a causé aucun tort à l'intrigue ficelée par l'auteur. Le roman reste très intéressant et j'ai été captivée du "presque début" à la fin ;)

Finalement, c'est sur Sophie que Shannon Messenger a choisit de se focaliser : le personnage est considérablement développé, tant au niveau de ses pouvoirs que sur le plan personnel. Ce petit bout de jeune fille grandit et mûrit a une vitesse incroyable ! A seulement 13 ans elle est aussi mature qu'une jeune femme de 17 ou 18 ans : elle subit le lourd fardeau de devoir prendre des décisions dignes d'un adulte et non d'un enfant, et elle accepte de mettre sa vie en danger pour les autres au lieu d'agir égoïstement.
Encore une fois, Sophie m'a profondément émue et je trouve que c'est un personnage romanesque formidable, plein de bravoure et terriblement attachant.

De plus, j'ai aimé le tournant que prend l'intrigue générale. On quitte le plan manichéen et les personnages remettent en question leurs a priori et jugements sur les "méchants".
Je pense que c'est une bonne chose de montrer cela dans un livre jeunesse : montrer qu'on peut se tromper, qu'on ne doit pas toujours se fier aux apparences, qu'on a le droit de revenir sur nos pensées et de changer d'avis.

Je ne peux malheureusement pas développer l'intrigue sous peine de trop en dévoiler à ceux qui n'auraient pas lu le tome 1. Elle m'a beaucoup plu et j'attends la suite avec impatience !

Ma note : 17/20

Commentaires

Articles les plus consultés