Accéder au contenu principal

Hate List, Jennifer Brown

Résumé :


"C'est moi qui ai eu l'idée de la liste. Je n'ai jamais voulu que quelqu'un meure. Est-ce qu'un jour on me pardonnera ?"

C'est ce que pense Valérie, effondrée après un drame inexplicable survenu au lycée. Son petit ami, Nick, a ouvert le feu dans la cafétéria, visant un à un tous les élèves de la liste. Cette fameuse liste qu'ils ont écrite pour s'amuser et où figurent ceux qui étaient odieux, lâches, méprisants dans l'établissement. Maintenant, ils sont blessés ou morts. Et Nick s'est suicidé, emportant son secret pour toujours. Mais Valérie elle, est toujours là, enfermée dans une bulle de questions sans réponses. Jusqu'au matin où elle se lève et quitte sa chambre pour retourner au lycée...

Mon avis :


On a beaucoup entendu parlé de ce roman lors de sa sortie et il m'était resté en tête. De plus, le genre d'événement qu'il raconte a malheureusement fait plus d'une fois la Une des journaux aux États-Unis...

Je m'attendais à un roman vraiment très émouvant. Moi qui ai la larme facile, je pensais pleurer tout au long de ma lecture ! Mais en fait pas du tout...

J'ai été plus qu'excédée par le personnage principal : Valérie.
Celle-ci est accusée d'avoir planifié la fusillade, alors qu'elle n'en savait rien et que son petit ami avait décidé cela tout seul. Et, plutôt que d'expliquer au gens qu'elle n'y ait pour rien, elle part du principe que :

 "de toute façon tous, des cons, personne peut me comprendre" 

...

Comment vous dire que je déteste ce genre de comportement, que ce soit dans la vie de tous les jours ou dans les romans que je lis.
 Valérie est vraiment le cliché incarné de l'adolescente relou qui tape sur le système de tout le monde! Du coup j'ai eu envie de la prendre par les épaules et de la secouer tout le roman pour lui remettre les idées en place...

 Ce n'est pourtant pas un thème inintéressant, mais je n'accroche pas du tout au personnage créé par l'auteur, le personnage cliché de l'adolescente gothique qui déteste le monde entier...

Heureusement, la fin m'a un peu réconcilié avec le roman ! Grâce à un personnage secondaire l'émotion est de la partie et j'ai fini par trouvé ce que je voulais dans ce roman : des explications, des réponses et du pardon.

Ma note : 7/20


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'enfant de Noé, Eric-Emmanuel Schmitt

Résumé :
" - Nous allons conclure un marché, veux-tu ? Toi, Joseph, tu feras semblant d'être chrétien, et moi je ferai semblant d'être juif. Ce sera notre secret, le plus grand des secrets. Toi et moi pourrions mourir de trahir ce secret. Juré ? - Juré. "
1942. Joseph a sept ans. Séparé de sa famille, il est recueilli par le père Pons, un homme simple et juste, qui ne se contente pas de sauver des vies. Mais que tente-t-il de préserver, tel Noé, dans ce monde menacé par un déluge de violence ?
Mon avis : J'ai été profondément émue par ce roman...

Ce livre raconte l'histoire d'un petit garçon pendant la Seconde Guerre mondiale. Alors qu'il ne comprend même pas vraiment ce que signifie "être juif" (en partie parce qu'il est jeune, en partie parce que ses parents ne sont pas pratiquants et ne lui ont jamais parlé de leur religion), Joseph, 7 ans, est obligé de se séparer de ses parents et de se cacher sous une fausse identité à l'…

Méto, Tome 1 : La maison, Yves Grevet

Résumé :
Soixante-quatre enfants vivent coupés du monde, dans une grande maison. Chacun d'eux sait qu'il devra en partir lorsqu'il aura trop grandi. Mais qu'y a t il après la Maison ?...
Mon avis :
J'ai lu ce livre sur les conseils d'une bibliothécaire qui trouve que c'est un chef-d’œuvre de la littérature jeunesse.
On se trouve dans un univers un peu étrange où des enfants ont l'air de vivre comme des soldats faisant l'armé, partageant leur temps entre exercices physiques et école mais sans jamais sortir de la maison.
Ils doivent respecter des règles, parfois idiotes (comme compter jusqu'à 50 entre deux bouchées), pour montrer leur respect aux maîtres. 
Les enfants, un par un, arrivent un jour dans la maison sans se rappeler de leur passé et doivent apprendre les règles et vivre selon celles-ci. Le jour où le lit de l'enfant casse, des soldats étranges viennent le chercher et il ne revient plus jamais à la maison (il est alors remplacé …

Bullet Journal, Avril 2017

Il y a quelques mois j'ai cherché un moyen de m'organiser au quotidien. 
Je voulais un outil nomade et vraiment pratique pour noter mes rendez-vous, mes tâches administratives et ménagères et même pour gérer mes lectures et la chaîne YouTube.