Hate List, Jennifer Brown

Résumé :


"C'est moi qui ai eu l'idée de la liste. Je n'ai jamais voulu que quelqu'un meure. Est-ce qu'un jour on me pardonnera ?"

C'est ce que pense Valérie, effondrée après un drame inexplicable survenu au lycée. Son petit ami, Nick, a ouvert le feu dans la cafétéria, visant un à un tous les élèves de la liste. Cette fameuse liste qu'ils ont écrite pour s'amuser et où figurent ceux qui étaient odieux, lâches, méprisants dans l'établissement. Maintenant, ils sont blessés ou morts. Et Nick s'est suicidé, emportant son secret pour toujours. Mais Valérie elle, est toujours là, enfermée dans une bulle de questions sans réponses. Jusqu'au matin où elle se lève et quitte sa chambre pour retourner au lycée...

Mon avis :


On a beaucoup entendu parlé de ce roman lors de sa sortie et il m'était resté en tête. De plus, le genre d'événement qu'il raconte a malheureusement fait plus d'une fois la Une des journaux aux États-Unis...

Je m'attendais à un roman vraiment très émouvant. Moi qui ai la larme facile, je pensais pleurer tout au long de ma lecture ! Mais en fait pas du tout...

J'ai été plus qu'excédée par le personnage principal : Valérie.
Celle-ci est accusée d'avoir planifié la fusillade, alors qu'elle n'en savait rien et que son petit ami avait décidé cela tout seul. Et, plutôt que d'expliquer au gens qu'elle n'y ait pour rien, elle part du principe que :

 "de toute façon tous, des cons, personne peut me comprendre" 

...

Comment vous dire que je déteste ce genre de comportement, que ce soit dans la vie de tous les jours ou dans les romans que je lis.
 Valérie est vraiment le cliché incarné de l'adolescente relou qui tape sur le système de tout le monde! Du coup j'ai eu envie de la prendre par les épaules et de la secouer tout le roman pour lui remettre les idées en place...

 Ce n'est pourtant pas un thème inintéressant, mais je n'accroche pas du tout au personnage créé par l'auteur, le personnage cliché de l'adolescente gothique qui déteste le monde entier...

Heureusement, la fin m'a un peu réconcilié avec le roman ! Grâce à un personnage secondaire l'émotion est de la partie et j'ai fini par trouvé ce que je voulais dans ce roman : des explications, des réponses et du pardon.

Ma note : 7/20


Commentaires

  1. Ah ben moi c'est plutôt les personnes autour d'elle qui m'ont exaspérée. Parce que depuis le début, personne ne l'a laissée s'expliquer, que ce soit ses parents, son salopart de père en particulier, le proviseur, les autres élèves ou encore le flic, tout le monde part du principe qu'elle est responsable parce qu'elle a écrit cette liste. Et quand tout le monde a déjà décidé que tu étais coupable, c'est un peu difficile de les faire changer d'avis, surtout quand tu es toi même en état de choc et en deuil

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés